La stratégie Rolex

Le Cercle où se réunissent les possesseurs de Sub et autres Sea Dweller.
Mais on peut également parler des Black Bay et des Advisors.
Avatar de l’utilisateur
Alt0201
Député
Député
Reactions :
Messages : 530
Inscription : 11 févr. 2018, 18:42
Localisation : Lyon

Re: La stratégie Rolex

Message par Alt0201 » 11 mars 2018, 19:03

Landrover a écrit :
11 mars 2018, 17:53
Pas une seule intervention avant son message ne parlait d’Omega (ou alors je suis passé à coté)
Les commentaires sur Oméga, (SAV, niveau des finitions, prix, la taille de leur boitier) commence à partir du milieu de la page 20.

Deux exemples :
Manivel a écrit :
zecaribroute a écrit : Et aujourd'hui, et je le dis sans aucun intérêt, juste par pur objectivité, le rapport qualité prix sur les OMEGA est bien plus intéressant que chez Rolex techniquement,
Mouais... la Seamaster 300 vintage a 7000 en main n'a rien a voir avec la moindre des Rolex niveau ressenti de qualité. GGIIHH
Rolex a tout de même une meilleure continuité sur son catalogue en terme de cohérence des prix et de qualité.
Chez Oméga il y a de tout et de rien a des prix qui semblent tirés au sort. :clown:

Je parle de comparaison de plusieurs modèles des deux marques en main.
Aeromariner a écrit :
Milannimes a écrit :GGIIHH

Je ne comprend plus quel est le but de ce sujet ?... :clown:
Au hasard, un bon gros bashing anti-Omega bien lourdingue à l'ombre d'un sous-fofo :D

(comme il existe en version anti-Rolex ailleurs ...d'ailleurs :| )
Beoman a écrit : J’aime bien les gros chronos bi compass (44.25 mm je connais pas le modèle désolé) mais à 10.000 € sortie boutique 4.000 € rentrée maison ça peut pas le faire non plus.
Alors oui avec une Seiko on en a pour son argent (j’aime bien ma Cocktail) mais faut pas être trop regardant sur la finition non plus, encore moins la précision.
Si tu payes ton CoAx bi-compax "de base" dans cette taille à 10000 € même en boutique, tu es un bon gros pigeon digne d'être plumé, au point de t'être trompé de boutique et de marque :clown:

(il est à 7000; maintenant, va chercher un chrono bi-compax valant 10K€ chez Omega, et tu en trouveras, j'en suis sûr, va :roll: ).

Vu que tu aimes passer à la rôtissoire, tu es donc mûr pour les montres dites de liste.

Et je n'essaie pas de faire de la provoc' non plus :| Mais bon, le gonflage de prix et le rabaissage à la revente à vil prix hors UE devait être nécessaire à ta démo.

N.B. Je n'ai jamais revendu une montre, en cas de besoin de liquidités, c'est d'autres choses futiles qui y passeraient avant; je comprends que pour certains ce soit un critère, mais pour ma part, le prix à la revente... Bref
Uragirimono a écrit :Ont est sauvés alors :mrgreen:

Heureusement que les défenseurs d'Omega ne te lisent pas ahah
Oups :D Mais je vous laisse, je ne veux pas troubler la quiétude d'un sujet sur la distribution de Rolex (j'ai dû relire le titre deux fois)
Au début les réponses des pro-Omega étaientt parfois courtoises et puis c'est parti en couille des 2 cotés.
Au point d'en terminer par une gueguerre entre fanboys...

Alors oui je suis tout à fait d'accord avec toi : tout n'est pas forcément très clair chez Omega en qui concerne la cohérence de leur tarif et les séries limitées à répétition. Mais bon si c'est leur politique commerciale, on peut pas y faire grand chose non plus !
C'est dingue cette habitude des gens à ne vouloir envisager les choses qu'à travers un prisme unique : le leur, le seul valable !
Pascal (pas le phylosophe, juste moi)
Mes photos sur Flickr

Balises :

Avatar de l’utilisateur
Landrover
Député
Député
Reactions :
Messages : 3155
Inscription : 28 nov. 2017, 21:04
Localisation : Marseille
Mood :

Re: La stratégie Rolex

Message par Landrover » 11 mars 2018, 19:11

Oui, bien d’accord avec toi ... mais tout est arrivé à la suite de son message (page 19) dont j’ai copié un extrait ci-dessus.
Etait ce le bon endroit pour entamer ce type de débat ? Pas sûr :thinking:
Si la connerie n'est pas remboursée par les assurances sociales, vous finirez sur la paille ...

Avatar de l’utilisateur
Alt0201
Député
Député
Reactions :
Messages : 530
Inscription : 11 févr. 2018, 18:42
Localisation : Lyon

Re: La stratégie Rolex

Message par Alt0201 » 11 mars 2018, 19:18

Landrover a écrit :
11 mars 2018, 19:11
Oui, bien d’accord avec toi ... mais tout est arrivé à la suite de son message (page 19) dont j’ai copié un extrait ci-dessus.
Etait ce le bon endroit pour entamer ce type de débat ? Pas sûr :thinking:
Probablement pas mais Omega/Rolex c'est comme les communautés Apple/Android, tout dialogue parait impossible :smiling_imp:

A mort les ibibules !
:grin:
C'est dingue cette habitude des gens à ne vouloir envisager les choses qu'à travers un prisme unique : le leur, le seul valable !
Pascal (pas le phylosophe, juste moi)
Mes photos sur Flickr

Avatar de l’utilisateur
fildef
Député
Député
Reactions :
Messages : 833
Inscription : 05 déc. 2017, 17:26
Localisation : East south
Mood :

Re: La stratégie Rolex

Message par fildef » 11 mars 2018, 19:53

@Steve-Warson Je n'y connais pas grand chose en stratégie de vente mais en deux trois ans, peut être que les AD se voient dans l'obligation de faire des remises afin de réaliser des ventes.
Au niveau automobile, il y a quelques années, chez VW les vendeurs disaient qu'ils ne faisaient pas de ristourne, qu'ils n'étaient pas des "marchands de tapis". Aujourd'hui les mêmes m'envoient des mails avec des -15% voir plus.
I never lose. I either win or learn. Nelson Mandela.
Filipe

Avatar de l’utilisateur
Copeau
Green Team
Green Team
Reactions :
Messages : 1011
Inscription : 29 nov. 2017, 15:19
Mood :
Contact :

Re: La stratégie Rolex

Message par Copeau » 12 mars 2018, 09:01

Au fait, puisque l'auteur cite l'effet Veblen, s'il y en a qui ne sont pas familiers avec cette notion :
wikipedia a écrit :L’effet Veblen, ou effet de snobisme, a été mis en évidence par l’économiste et sociologue Thorstein Veblen, dans son ouvrage Théorie de la classe de loisir (1899). Dans le domaine des biens de luxe ou du moins ceux qui permettent une certaine distinction sociale, la baisse de prix de ces produits se traduit par une baisse de l'intérêt qu'ils représentent aux yeux de leurs acheteurs potentiels1. De manière inverse, la hausse du prix d'un produit peut le rendre davantage désirable et le faire entrer dans la catégorie des biens dont la possession traduit un rang social élevé. De manière générale, l'effet Veblen se matérialise par le fait que les individus ont tendance à désirer des biens dont le prix élevé fait toute la valeur, en dépit d'une valeur pratique éventuellement faible (consommation ostentatoire). Par exemple, des œuvres d'art, des vêtements de créateur, des voitures anciennes et voitures de luxe, des bijoux, certaines bouteilles de vin, etc2.

En termes de théorie micro-économique, un bien à effet Veblen comporte donc deux particularités: l'élasticité inversée de sa demande par rapport au prix, qui est positive dans la plus grande partie de la courbe, ainsi que l'élasticité de sa demande par rapport au revenu, qui est supérieure à 1 : dans certaines limites, la demande du bien va augmenter avec le prix, au lieu de décroître, et elle augmente plus vite que le revenu disponible.
Image Image

Répondre